Outils pour utilisateurs

Outils du site


lysiane:chapitre_2

CHAPITRE 2

2:1 Je suis un narcisse de Saron, un lis des vallées.

– dans cette parabole le (narcisse) désigne la fleur du lis des vallées quand elle n’est pas épanouie, puis le (lis des vallées) quand elle est à sa maturité.
– le Saron est sablonneux, donc d’un enracinement superficiel.
La vallée est luxuriante, c’est une terre profonde et nourricière.
Jeune je suis immature et en danger constant de déracinement, je prie pour acquérir la maturité spirituelle afin d’être enracinée et de tenir ferme.

2:2 Comme un lis au milieu des épines, telle est mon amie parmi les jeunes filles.

– la Sulamite (enracinée) conserve sa beauté et sa foi malgré les tourments, les blessures de la vie (les épines).

2:3 Comme un pommier au milieu des arbres de la forêt, tel est mon bien-aimé parmi les jeunes hommes. J'ai désiré m'asseoir à son ombre, Et son fruit est doux à mon palais.

– mon bien-aimé est comme un doux fruit au milieu des arbres sans parfum.
– je désire m’asseoir sous Sa protection pour ressentir le doux parfum de Son enseignement.

2:4 Il m'a fait entrer dans la maison du vin; Et la bannière qu'il déploie sur moi, c'est l'amour.

– Il m’a fait entrer dans la maison des délices (des bénédictions).
– La bannière sert à identifier la place du peuple ou de l’armée pour servir avec fidélité et être sous la protection du possesseur de celle-ci…
Quand Dieu étend sa bannière sur son peuple c’est pour le garder, le protéger et pour le conduire dans l’accomplissement de sa volonté, en lui assurant la consolation et la paix dans son service.
– c’est pourquoi la Sulamite proclame : la bannière qu'il déploie sur moi, c'est l'amour.

2:5 Soutenez-moi avec des gâteaux de raisins, fortifiez-moi avec des pommes; Car je suis malade d'amour.

– après les épreuves la Sulamite a besoin d’être fortifiée, pour retrouver la vigueur pour l’étude.

2:6 Que sa main gauche soit sous ma tête, et que sa droite m'embrasse!

– la main gauche de Dieu fait allusion à Sa justice et Sa main droite à Sa miséricorde.
la Sulamite se souvient de la présence et de l’amour de son bien-aimé dans le désert.
Ta justice me rappelle à l’ordre pour m’empêcher de tomber et pour me diriger sur le bon chemin.
Et quand je me repens, Il me bénit en signe de pardon et d’affection.

2:7 Je vous en conjure, filles de Jérusalem, par les gazelles et les biches des champs, ne réveillez pas, ne réveillez pas l'amour, avant qu'elle le veuille.

– ne réveiller pas par la force la libération avant le temps prévu, sinon vous serez sans défense.

2:8 C'est la voix de mon bien-aimé! Le voici, il vient, Sautant sur les montagnes, bondissant sur les collines.

– écoutez mon bien-aimé, Il vient, sautant par dessus nos fautes pour nous ramener au pâturage.

2:9 Mon bien-aimé est semblable à la gazelle ou au faon des biches. Le voici, il est derrière notre mur, Il regarde par la fenêtre, Il regarde par le treillis.

– Il vient rapidement avec amour et grâce.
– dans son empressement à délivrer, Il s’approche, observe et écoute de plus en plus prêt.

2:10 Mon bien-aimé parle et me dit: Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens!

– lève-toi pour ton bien, améliore tes voies et va-t’en, c’est a dire : AGIS ! viens dans ma présence, suis-Moi !

2:11 Car voici, l'hiver est passé; La pluie a cessé, elle s'en est allée.

– la servitude est passée, tu es préparée à recevoir la semence spirituelle.

2:12 Les fleurs paraissent sur la terre, le temps de chanter est arrivé, et la voix de la tourterelle se fait entendre dans nos campagnes.

– le temps de la rédemption arrive, entonnez des chants de louange.

2:13 Le figuier embaume ses fruits, et les vignes en fleur exhalent leur parfum. Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens!

– les bons fruits apparaissent et un doux parfum de repentance monte aux cieux.

2:14 Ma colombe, qui te tiens dans les fentes du rocher, qui te caches dans les parois escarpées, fais-moi voir ta figure, fais-moi entendre ta voix; Car ta voix est douce, et ta figure est agréable.

– « étude en dessous versets 10 à 14 ».

2:15 Prenez-nous les renards, les petits renards qui ravagent les vignes; Car nos vignes sont en fleur.

– la Sulamite demande à être délivrée de ceux qui la détourne de Dieu. Les vignes(Israël) sont prospères, malgré les oppresseurs.

2:16 Mon bien-aimé est à moi, et je suis à lui; Il fait paître son troupeau parmi les lis.

– parmi les lis : voir, 2:1 – je suis son peuple (la Sulamite, Israël) et Il est mon Dieu, je suis Son troupeau et Il est mon Berger.
Il subvient à tous mes besoins avec abondance en m’instruisant pour parvenir à Sa connaissance parfaite, à la maturité spirituelle.

2:17 Avant que le jour se rafraîchisse, et que les ombres fuient, Reviens!… sois semblable, mon bien-aimé, à la gazelle ou au faon des biches, sur les montagnes qui nous séparent.

– voir 2:8-9
– reviens , hâte Ta délivrance, la Rédemption.

arc_en_ciel_note.jpg

étude des versets 10 à 14

  • Éveille-toi mon âme !

Éveille-toi, mon âme ! Éveille-toi, mon âme ! Voici l'aurore, sors du sommeil, éveille-toi.
Éveille-toi, mon âme ! Éveille-toi, mon âme ! Après l'heure noire, renaît l'espoir. éveille-toi.
Il a souffert, il s'est livré, sacrifié, là sur le bois. Il s'est offert, il a payé, il t'a rachetée. éveille-toi.
Tu n'es plus seule mon âme ! Tu n'es plus seule, mon âme !
Toi qui étais nue, pauvre et aveugle, relève-toi. Il t'a aimée, mon âme ! Il t'a aimée, mon âme !
Le Dieu des merveilles, de toi s'émerveille, relève-toi.
Il a souffert, il s'est livré, sacrifié, là sur le bois. Il s'est offert, il a payé, il t'a rachetée. éveille-toi.
Son corps blessé, son cœur brisé, sa vie ôtée, donnée, pour toi.
Le sang amer, la croix du calvaire, les larmes du Père versées pour toi.
Hors des ténèbres jaillit la lumière : tout est accompli, tu vis en moi.
Le tombeau désert, la pierre est roulée; Christ ressuscité, tu vis en moi.
Il a souffert, il s'est livré, sacrifié, là sur le bois. Il s'est offert, il a payé, il t'a rachetée. éveille-toi.
Éveille-toi, mon âme ! Éveille-toi, mon âme !
La mort a perdu, il a vaincu, Éveille-toi, mon âme ! Éveille-toi, mon âme !
Viens à ses pieds, viens l'adorer. Éveille-toi.

Chant : S. Olivier

Quelle voix écouteras-tu ?
- celle du berger qui t’aime et qui t’invite a une vie cachée en Lui.
- ou celle de celui qui, t’entraîne dans le monde des plaisirs passagers.

  • L’Éternel Dieu parle à Son Peuple qui est sorti de l’esclavage à celui qui est entré dans la promesse :

Le livre des cantiques est un chant d’amour de Dieu qui raconte sa passion pour son épouse Israël.

Cantique de Cantiques 2:10 à 14
Mon bien-aimé parle et me dit:
Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens!
Car voici, l’hiver est passé; La pluie a cessé, elle s’en est allée.
Les fleurs paraissent sur la terre, Le temps de chanter est arrivé, et la voix de la tourterelle se fait entendre dans nos campagnes.
Le figuier embaume ses fruits, et les vignes en fleur exhalent leur parfum.
Lève-toi, mon amie, ma belle, et viens!
Ma colombe, qui te tiens dans les fentes du rocher, Qui te caches dans les parois escarpées,
Fais-moi voir ta figure, Fais-moi entendre ta voix; Car ta voix est douce, et ta figure est agréable.

Nations ne soyez pas jalouse !
Il a le même amour pour celui ou celle qui a accepté sa grâce et la repentance en Jésus Christ Son Fils, et qui marche avec lui.

(si tu n’es pas encore enfant de Dieu et que tu désire par la foi le devenir, profiter des bénédictions et de l’amour de Dieu, Jésus (Yeshoua) t’appelle.)

Il me demande également :
- de me lever et de venir à Lui, afin d’agir pour mon bien et profiter de mon héritage.
- de lui montrer comment je maîtrise les difficultés :
vers qui je tourne mon regard, si c’est vers Lui pour solliciter son aide, alors je Lui suis agréable.
- de Lui faire entendre ma voix pour des offrandes d’actions de grâce, de louanges et d’adorations.

- des offrandes d’actions de grâce
Savoir dire MERCI en toutes circonstances, même au cœur des difficultés.
- de Lui faire confiance, pour agir en nous et pour nous.
car en toute situation il y a une leçon à apprendre, une occasion de grandir dans la foi vers la plénitude.

Des offrandes de Louange, d’adoration :
Car louer, adorer, honorer, sanctifier Dieu et Jésus (Yeshoua) , c’est l’expression de mon amour pour notre créateur et Sauveur.

Ma position d’adorateur :

- Dire SEIGNEUR c’est prendre conscience de la Seigneurie de Dieu et de Jésus (Yeshoua) , de se soumettre avec obéissance, joie, amour, respect.
Pour bien comprendre, voyons la définition de Seigneur :
- maître absolu, puissant, qui domine, et qui règne…
Dieu, est considéré comme le maître souverain et absolu de toutes choses.
Et Son Fils, notre Seigneur Jésus Christ appelé Roi des rois et Seigneur des seigneurs.
Tout au long de la bible, du début à la fin, nous voyons que le peuple reconnaissait sa royauté et se prosternait pour adorer.
Pour bien comprendre, voyons quelques Synonymes de adorer :
- aduler, aimer, bénir, exalter, honorer, respecter, s’agenouiller, se prosterner, servir…

- Dire AMEN cela signifie être d’accord. C’est affirmer la vérité de ce que je viens d’entendre ou de dire et cela m’engage à le vivre.
- Dire ALLELUIA, cela signifie, HALLELOU : LOUEZ – YA’H : DIEU.

  • Mon bien-aimé parle et me dit, lève-toi, mon amie, ma belle, et viens!

Appel du bien-aimé à sa bien aimée, pour la guider sur le chemin étroit, pour préparer les noces de l’Agneau.

Celui que mon cœur aime.
Voici la voix de mon Roi c'est à lui qu'il m'appelle.
Je cours avec joie vers toi sa parole est ma joie.
Plus douce que le miel c'est ma raison, oui c'est mon choix.
Il est la vie, Il est la voie chantez-le sur les toits.
Magnifique, immuable est le Seigneur mon Dieu, mon père.
À jamais ma vie chantera ta splendeur c'est toi que mon cœur aime.
Christ est mon désir son regard est sur moi Ô comment pourrais-je le fuir ?

Chant : E. Garceau – S. Corn

  • Qui est mon bien-aimé ?

Celui qui attend le temps des noces, que son épouse soit purifiée, lavée par son sang, remplie de l’Esprit  :

Apocalypse 19:7
Réjouissons-nous et soyons dans l'allégresse, et donnons-lui gloire;
car les noces de l'agneau sont venues, et son épouse s'est préparée.

Jésus, mon bien-aimé, tout mon trésor, tu m'as donné ton amour et ta vie.
De tout mon cœur, je t'aime et je t'adore, et tout mon être te prie.
Alléluia, alléluia, Agneau de Dieu, digne Seigneur,
Alléluia, alléluia, mon âme te loue, ô Seigneur.

Chant : R. Schneider

  • Fais-moi entendre ta voix.

Pour partager par le Saint Esprit une union en harmonie, ceci est le prémisse des merveilles à venir.
Afin de renouveler chaque jour ma foi et avancer dans sa connaissance.
Je médite sur son amour, ses hauts faits, ses créations merveilleuses, alors j’apprends à l’aimer de tout mon être.
Mon désir est de remercier, louer
et de proclamer à l’humanité qu’Il veut passer l’éternité avec ses enfants, avec ceux qui sont passés par la repentance.

Merveilleux, si merveilleux est ton immense amour.
Ta croix a proclamé ta grâce sur moi.
Personne n'a vu ni entendu, personne ne peut saisir combien tu es puissant et merveilleux.
Dieu merveilleux, je t'aime; Dieu merveilleux, je t'adore; Dieu merveilleux, mon cœur te chante.
Rayonnante, si rayonnante, ta gloire remplit les cieux, tu montres à tous la grandeur de tes œuvres.
La beauté de ta majesté éveille en moi ce chant:
Combien tu es splendide et merveilleux!
Tu m'as révélé à nouveau tes merveilles, tu m'as saisi par ton amour car rien sur la terre ne peut se comparer à toi.
Mon cœur, mon cœur te chante [x3] Dieu merveilleux.

Chant :T. Hughes

  • Le temps de chanter est arrivé :

Hébreux 12:28-29
C'est pourquoi, recevant un royaume inébranlable, montrons notre reconnaissance en rendant à Dieu un culte qui lui soit agréable,
avec piété et avec crainte, car notre Dieu est aussi un feu dévorant.
Jean 4 :23-24
Mais l'heure vient, et elle est déjà venue, où les vrais adorateurs adoreront le Père en esprit et en vérité;
car ce sont là les adorateurs que le Père demande.
Dieu est Esprit, et il faut que ceux qui l'adorent l'adorent en esprit et en vérité.

Chanter à la gloire de mon Dieu, ce n’est pas seulement élever ma voix et plier le genou devant lui, mais c’est également faire sa volonté.
Chanter des louanges d’adoration, des actions de grâce, c’est entrer dans sa présence,
être en harmonie dans un lien d’amour et d’allégresse pour vivre par l’Esprit dans sa volonté.
Chanter à sa gloire libère, met en œuvre sa puissance dans ma vie.
Cela donne à ma foi un précieux soutien, et me remémore sans cesse les mystères de son amour infini et sa grâce.

Merci mon Seigneur et mon Dieu !
Je fus perdue dans mes péchés et mon ignorance !
Mais tu m’as ramenée vers toi !
- n’est-ce pas merveilleux ?
Tu m’as purifiée par le sang de ton Fils !
- n’est-ce pas merveilleux ?
Je ne suis plus rejetée, tu m’as recueillie !
- n’est-ce pas merveilleux ?
Je suis née de nouveau !
- n’est-ce pas merveilleux ?
Tu as fait de moi ton enfant !
- n’est-ce pas merveilleux ?
Je suis ton ouvrage, créée pour de bonnes œuvres !
- n’est-ce pas merveilleux ?
Tu m’aimes et tu prends soin de moi !
- n’est-ce pas merveilleux ?
Je vis sous ta grâce, tu me conduis par ton Esprit !
- n’est-ce pas merveilleux ?
Tu m’as donné la victoire sur mes ennemis !
- n’est-ce pas merveilleux ?
Je chanterai tes louanges éternellement !
- n’est-ce pas merveilleux ?
T’obéir me conduit à la consécration, à l’épanouissement !
- n’est-ce pas merveilleux ?
Je suis assise dans les lieux célestes avec (Yeshoua) !
- n’est-ce pas merveilleux ?
Je m’écrie Abba Père !!!

  • Le temps est venu de réfléchir

à ce qui est écrit depuis le commencement des temps sur la Sainteté de Dieu, de Jésus (Yeshoua) et l’honneur qui leur est dû.

Être prosterné :
- c’est, s'incliner jusqu’au sol en signe de grand respect, d'adoration, d'humilité, d’obéissance…
- ce n’est pas rester assis ou debout sans émotion…

Comment le peuple de Dieu l’a vécu et pratiqué que ce soit pendant l’ancienne alliance ou au temps de Jésus (Yeshoua) ?

- Familles des peuples, rendez à l'Éternel, Rendez à l'Éternel gloire et honneur!
Rendez à l'Éternel gloire pour son nom! Apportez des offrandes et venez en sa présence, Prosternez-vous devant l'Éternel avec de saints ornements!
Tremblez devant lui, vous tous habitants de la terre! Le monde est affermi, il ne chancelle point.
Que les cieux se réjouissent, et que la terre soit dans l'allégresse! Que l'on dise parmi les nations: L'Éternel règne! ….
- Ceux qui étaient dans la barque vinrent se prosterner devant Jésus, et dirent: Tu es véritablement le Fils de Dieu.

Comment cette adoration est pratiquée au ciel ?

Pour cela je réfléchis à la vision de Jean :
- Révélation de Jésus Christ, que Dieu lui a donnée pour montrer à ses serviteurs les choses qui doivent arriver bientôt, et qu'il a fait connaître,
par l'envoi de son ange, à son serviteur Jean, lequel a attesté la parole de Dieu et le témoignage de Jésus Christ, tout ce qu'il a vu.
Heureux celui qui lit et ceux qui entendent les paroles de la prophétie, et qui gardent les choses qui y sont écrites! Car le temps est proche.
- Les quatre êtres vivants …Ils ne cessent de dire jour et nuit: Saint, saint, saint est le Seigneur Dieu, le Tout Puisant, qui était, qui est,
et qui vient!
Quand les êtres vivants rendent gloire et honneur et actions de grâces à celui qui est assis sur le trône, à celui qui vit aux siècles des siècles
,
les vingt-quatre vieillards se prosternent devant celui qui est assis sur le trône et ils adorent celui qui vit aux siècles des siècles,
et ils jettent leurs couronnes devant le trône, en disant:
Tu es digne, notre Seigneur et notre Dieu, de recevoir la gloire et l'honneur et la puissance; car tu as créé toutes choses,
et c'est par ta volonté qu'elles existent et qu'elles ont été créées.
- Quand il eut pris le livre, les quatre êtres vivants et les vingt-quatre vieillards se prosternèrent devant l'agneau,
tenant chacun une harpe et des coupes d'or remplies de parfums, qui sont les prières des saints.
Et ils chantaient un cantique nouveau, en disant: Tu es digne de prendre le livre, et d'en ouvrir les sceaux; car tu as été immolé,
et tu as racheté pour Dieu par ton sang des hommes de toute tribu, de toute langue, de tout peuple, et de toute nation;
tu as fait d'eux un royaume et des sacrificateurs pour notre Dieu, et ils régneront sur la terre.
Je regardai, et j'entendis la voix de beaucoup d'anges autour du trône et des êtres vivants et des vieillards,
et leur nombre était des myriades de myriades et des milliers de milliers.
Ils disaient d'une voix forte: L'agneau qui a été immolé est digne de recevoir la puissance, la richesse, la sagesse, la force, l'honneur,
la gloire, et la louange
.
Et toutes les créatures qui sont dans le ciel, sur la terre, sous la terre, sur la mer, et tout ce qui s'y trouve, je les entendis qui disaient:
A celui qui est assis sur le trône, et à l'agneau, soient la louange, l'honneur, la gloire, et la force, aux siècles des siècles!
Et les quatre êtres vivants disaient: Amen! Et les vieillards se prosternèrent et adorèrent.
- Et tous les anges se tenaient autour du trône et des vieillards et des quatre êtres vivants;
et ils se prosternèrent sur leur face devant le trône, et ils adorèrent Dieu,
en disant: Amen! La louange, la gloire, la sagesse, l'action de grâces, l'honneur, la puissance, et la force, soient à notre Dieu,
aux siècles des siècles! Amen!
- Je regardai, et voici, l'agneau se tenait sur la montagne de Sion, et avec lui cent quarante-quatre mille personnes,
qui avaient son nom et le nom de son Père écrits sur leurs fronts.
Et j'entendis du ciel une voix, comme un bruit de grosses eaux, comme le bruit d'un grand tonnerre;
et la voix que j'entendis était comme celle de joueurs de harpes jouant de leurs harpes.
Et ils chantaient un cantique nouveau devant le trône, et devant les quatre êtres vivants et les vieillards.
Et personne ne pouvait apprendre le cantique, si ce n'est les cent quarante-quatre mille, qui avaient été rachetés de la terre.
- Et ils chantent le cantique de Moïse, le serviteur de Dieu, et le cantique de l'agneau, en disant: Tes œuvres sont grandes et admirables,
Seigneur Dieu tout puissant! Tes voies sont justes et véritables, roi des nations!
Qui ne craindrait, Seigneur, et ne glorifierait ton nom? Car seul tu es saint. Et toutes les nations viendront, et se prosterneront devant toi,
parce que tes jugements ont été manifestés
.
- Après cela, j'entendis dans le ciel comme une voix forte d'une foule nombreuse qui disait: Alléluia! Le salut, la gloire,
et la puissance sont à notre Dieu, parce que ses jugements sont véritables et justes
;
- Et les vingt-quatre vieillards et les quatre êtres vivants se prosternèrent et adorèrent Dieu assis sur le trône, en disant: Amen! Alléluia!
Et une voix sortit du trône, disant: Louez notre Dieu, vous tous ses serviteurs, vous qui le craignez, petits et grands!
Et j'entendis comme une voix d'une foule nombreuse, comme un bruit de grosses eaux, et comme un bruit de forts tonnerres, disant:
Alléluia! Car le Seigneur notre Dieu tout puissant est entré dans son règne.
- Adore Dieu. -Car le témoignage de Jésus est l'esprit de la prophétie.

Vers toi Seigneur,
J'élève ma voix pour t'adorer, mon Sauveur, mon Roi.
Reçois, Seigneur, comme un doux parfum l'amour et le chant
De nos cœurs reconnaissants.

Chant : Laurie Klein

lysiane/chapitre_2.txt · Dernière modification: 13/02/2018 15:04 par Lysiane Boyanique