Outils pour utilisateurs

Outils du site


lysiane:chapitre_7

CHAPITRE 7

- les nation interpellent la Sulamite pour qu’elle se détourne de son bien-aimé.

7:1 Reviens, reviens, Sulamithe! Reviens, reviens, afin que nous te regardions.

- la Sulamite répond :

7:1suite : Qu'avez-vous à regarder la Sulamithe comme une danse de deux chœurs ?
«  «  (autres versions) :
Que verriez-vous dans la Sulamithe ?
une danse de deux camps.
Jusqu'à quand hésiterez-vous ? …

- en référence à 1Roi 18:21
Alors Élie s'approcha de tout le peuple, et dit:
Jusqu'à quand clocherez-vous des deux côtés? Si l'Éternel est Dieu, allez après lui; si c'est Baal, allez après lui!

- et à Jacob :Genèse 32:1-2
Jacob poursuivit son chemin; et des anges de Dieu vinrent à sa rencontre.
En les voyant, Jacob dit: C'est le camp de Dieu (ceci est la légion du Seigneur)!
Et il donna à ce lieu le nom de Mahanaïm (“deux camps”)
.

- Jacob retourne à sa place dans son pays, son bien-aimé lui a montré qu’il n’a plus rien à craindre, qu’Il le conduit.

- la Sulamite reproche aux nations de la regarder comme hésitante dans le choix de vivre comme les nations ou selon la volonté de Son Dieu !
- Elle sait se qu’elle doit faire pour retrouver son bien-aimé, se repentir, revenir dans le pays que Dieu Lui a donné.
Alors elle retrouvera le camp de la Chekina où se trouve la présence de Son bien-aimé qui prendra soin d’Elle.
Et ainsi reconquérir sa beauté spirituelle et toutes les bénédictions de Dieu.

7:2 Que tes pieds sont beaux dans ta chaussure, fille de prince!
Les contours de ta hanche sont comme des colliers, œuvre des mains d'un artiste.

- tes pas étaient ravissants lors des pèlerinages au Temple pour célébrer les fêtes, à cette époque tu était fille de prince.

7:3 Ton sein est une coupe arrondie, où le vin parfumé ne manque pas; Ton corps est un tas de froment, entouré de lis.

- symbolique du siège du Sanhédrin dans le temple :
ou les membres prenaient les décisions justes, et d’où l’enseignement ne cessait de couler comme un bon parfum.
- ton corps vit harmonieusement par le pain et l’eau de la parole de Dieu, ainsi il est gardé du péché.

7:4 Tes deux seins sont comme deux faons, comme les jumeaux d'une gazelle.

- Vu : 4:5

7:5 Ton cou est comme une tour d'ivoire; Tes yeux sont comme les étangs de Hesbon, près de la porte de Bath Rabbim;
Ton nez est comme la tour du Liban, qui regarde du côté de Damas.

- Vu : 4
tu es revêtue de force spirituelle et de sagesse, le regard tourné avec la vision prophétique vers Jérusalem.

7:6 Ta tête est élevée comme le Carmel, et les cheveux de ta tête sont comme la pourpre; Un roi est enchaîné par des boucles!…

- référence aux Téfilines, le nom divin sur la tête de la Sulamite est puissant, comparé symboliquement au mont Carmel qui est le plus imposant d’Israël.
Deutéronome 28:10
Tous les peuples verront que tu es appelé du nom de l'Éternel, et ils te craindront.

- La pourpre était la couleur royale, si la tète est pourpre c’est qu’elle appartient au Roi.

7:7 Que tu es belle, que tu es agréable, o mon amour, au milieu des délices!

- quand tu porte le joug de Mon royaume, quand tu reçois avec amour les épreuves que je t’inflige pour tes méfaits.
- un amour spirituel élevé fondé sur les délices de la torah.

7:8 Ta taille ressemble au palmier, et tes seins à des grappes.

- comme le palmier tu pousse droite et tu n’a qu’un seul cœur pour le bien-aimé.
- de toi, sort le bon vin de ma Parole.

7:9 Je me dis: Je monterai sur le palmier, j'en saisirai les rameaux!
Que tes seins soient comme les grappes de la vigne, le parfum de ton souffle comme celui des pommes,

- je m’accroche à toi, je m’élèverai, je serai glorifié, exalté par ta vertu, grâce à tes bonnes actions qui me sanctifient sur la terre.
- les justes et les sages par leur exemple, inspirent les jeunes enfants et les jeunes dans la foi à résister aux séductions des païens désireux de les égarer.

7:10 Et ta bouche comme un vin excellent,…
Qui coule aisément pour mon bien-aimé, et glisse sur les lèvres de ceux qui s'endorment!

- l’enseignement sort de ta bouche aussi clair et pur que du bon vin.

7:11 Je suis à mon bien-aimé, Et ses désirs se portent vers moi.

- la Sulamite répond fermement aux païens :
‘tout mon moi’ est entièrement soumis à mon bien-aimé, et ainsi Son désir repose sur moi !

7:12 Viens, mon bien-aimé, sortons dans les champs, demeurons dans les villages!

- je te montrerai les sages qui étudient dans la pauvreté.

7:13 Dès le matin nous irons aux vignes, nous verrons si la vigne pousse, si la fleur s'ouvre, si les grenadiers fleurissent.
Là je te donnerai mon amour.

- la Sulamite exalte ses enfants, et invite son bien-aimé à venir observer leur conduite.
- réveillons-nous à l’aube pour la prière et l’étude, allons de bon matin à la maison de notre Dieu pour l’honorer avec amour.
Notre bien-aimé observera si nous avons progressé.

7:14 Les mandragores répandent leur parfum, et nous avons à nos portes tous les meilleurs fruits, nouveaux et anciens:
Mon bien-aimé, je les ai gardés pour toi.

- nous avons à nos portes tous les meilleurs fruits, à savoir, aux portes du Temple.
- les paniers ou mandragores exaltent leur parfum :
les mandragores sont aphrodisiaques à petite dose, mais mortelles a forte dose, les fleurs sont très parfumées.
– deux paniers de figues étaient placés devant le temple, l’un contenait de très bonnes, l’autre de très mauvaises.
C’était une symbolique du peuple :
– l’un représentait le peuple juste vivant par la foi.
– l’autre le peuple mauvais à tous égards :
cependant tout espoir est permis pour eux s’ils reviennent vers leur Dieu, pour l’instant ils sont toujours dans le panier.




Conseils et Promesses
du bien-aimé
Jésus (Yeshoua)


Si vous portez beaucoup de fruit,
c'est ainsi que mon Père sera glorifié,
et que vous serez mes disciples.

Comme le Père m'a aimé,
je vous ai aussi aimés.
Demeurez dans mon amour.

Si vous gardez mes commandements,
vous demeurerez dans mon amour,


de même que j'ai gardé les commandements de mon Père,
et que je demeure dans son amour.

Celui qui a mes commandements et qui les garde,
c'est celui qui m'aime;
et celui qui m'aime sera aimé de mon Père,

je l'aimerai,
et je me ferai connaître à lui.
  • Deux paniers de figues étaient placés devant le temple.

Ces deux paniers symbolisent les peuples de Dieu, ainsi cette parabole aborde le sujet du tri des âmes :

Jérémie 24:1 à 10
L'Éternel me fit voir deux paniers de figues posés devant le temple de l'Éternel, après que Nebucadnetsar, roi de Babylone, eut emmené de Jérusalem et conduit à Babylone Jeconia, fils de Jojakim, roi de Juda, les chefs de Juda, les charpentiers et les serruriers.
L'un des paniers contenait de très bonnes figues, comme les figues de la première récolte, et l'autre panier de très mauvaises figues, qu'on ne pouvait manger à cause de leur mauvaise qualité.
L'Éternel me dit: Que vois-tu, Jérémie? Je répondis:
Des figues, les bonnes figues sont très bonnes, et les mauvaises sont très mauvaises et ne peuvent être mangées à cause de leur mauvaise qualité.

La parole de l'Éternel me fut adressée, en ces mots:
Ainsi parle l'Éternel, le Dieu d'Israël:
Comme tu distingues ces bonnes figues, ainsi je distinguerai, pour leur être favorable, les captifs de Juda, que j'ai envoyés de ce lieu dans le pays des Chaldéens.
Je les regarderai d'un œil favorable, et je les ramènerai dans ce pays; je les établirai et ne les détruirai plus, je les planterai et ne les arracherai plus
.

Et comme les mauvaises figues qui ne peuvent être mangées à cause de leur mauvaise qualité, dit l'Éternel, ainsi ferai-je devenir Sédécias, roi de Juda, ses chefs, et le reste de Jérusalem, ceux qui sont restés dans ce pays et ceux qui habitent dans le pays d'Égypte.
Je les rendrai un objet d'effroi, de malheur, pour tous les royaumes de la terre, un sujet d'opprobre, de sarcasme, de raillerie, et de malédiction, dans tous les lieux où je les chasserai.
J'enverrai parmi eux l'épée, la famine et la peste, jusqu'à ce qu'ils aient disparu du pays que j'avais donné à eux et à leurs pères
.

  • Deux choix :

Deutéronome 30:19
J'en prends aujourd'hui à témoin contre vous le ciel et la terre:
j'ai mis devant toi la vie et la mort, la bénédiction et la malédiction.
Choisis la vie, afin que tu vives, toi et ta postérité.

Dieu est patient, Il connaît l’humanité, Il laisse encore du temps pour choisir, mais nous ne savons pas pendant combien encore.
Il sait que Son Peuple est comme un figuier, lent à produire, alors Il continue à l’appeler, dans l’espoir qu’il finira par porter du fruit.
Je leur donnerai un cœur pour qu'ils connaissent que je suis l'Éternel;
ils seront mon peuple, et je serai leur Dieu, s'ils reviennent à moi de tout leur cœur
.

Es-tu le symbole du figuier ?
As-tu la volonté de survie comme le figuier qui s'accroche à la moindre fissure pour y puiser l'eau nécessaire à la vie.
Jean 4:13-14
Jésus lui répondit: Quiconque boit de cette eau aura encore soif;
mais celui qui boira de l'eau que je lui donnerai n'aura jamais soif,
et l'eau que je lui donnerai deviendra en lui une source d'eau qui jaillira jusque dans la vie éternelle.

Ou pas ?
Luc 13:6à9  :
Il dit (Jésus) aussi cette parabole: Un homme avait un figuier planté dans sa vigne. Il vint pour y chercher du fruit, et il n'en trouva point.
Alors il dit au vigneron:
Voilà trois ans que je viens chercher du fruit à ce figuier, et je n'en trouve point.
Coupe-le: pourquoi occupe-t-il la terre inutilement?
Le vigneron lui répondit:
Seigneur, laisse-le encore cette année; je creuserai tout autour, et j'y mettrai du fumier.
Peut-être à l'avenir donnera-t-il du fruit; sinon, tu le couperas.

Jésus (Yeshoua)invite gratuitement à la vie :
Apocalypse 22:17
Et que celui qui a soif vienne; que celui qui veut, prenne de l'eau de la vie, gratuitement
.

  • Que choisis-tu :

- la mort spirituelle en restant dans le monde, qui te détourne de ton bien-aimé.

Apocalypse 20:12à15 – 21:8
Et je vis les morts, les grands et les petits, qui se tenaient devant le trône.
Des livres furent ouverts. Et un autre livre fut ouvert, celui qui est le livre de vie.
Et les morts furent jugés selon leurs œuvres, d'après ce qui était écrit dans ces livres.
La mer rendit les morts qui étaient en elle, la mort et le séjour des morts rendirent les morts qui étaient en eux;
et chacun fut jugé selon ses œuvres.
Et la mort et le séjour des morts furent jetés dans l'étang de feu. C'est la seconde mort, l'étang de feu.
Quiconque ne fut pas trouvé écrit dans le livre de vie fut jeté dans l'étang de feu.
Mais pour les lâches, les incrédules, les abominables, les meurtriers, les impudiques, les enchanteurs, les idolâtres,
et tous les menteurs, leur part sera dans l'étang ardent de feu et de soufre, ce qui est la seconde mort.

- La vie spirituelle éternelle, en revenant vers Dieu,

et dire ‘Je suis à mon bien-aimé, ‘tout mon moi’ lui est est entièrement soumis, ainsi ses désirs se portent vers moi’.

Promesses de Jésus (Yeshoua) :

Jean 6:40
La volonté de mon Père, c'est que quiconque voit le Fils et croit en lui ait la vie éternelle; et je le ressusciterai au dernier jour.
Apocalypse 21:2à8
Et je vis descendre du ciel, d'auprès de Dieu, la ville sainte, la nouvelle Jérusalem, préparée comme une épouse qui s'est parée pour son époux.
Et j'entendis du trône une forte voix qui disait:
Voici le tabernacle de Dieu avec les hommes! Il habitera avec eux, et ils seront son peuple, et Dieu lui-même sera avec eux.
Il essuiera toute larme de leurs yeux, et la mort ne sera plus, et il n'y aura plus ni deuil, ni cri, ni douleur, car les premières choses ont disparu
.
Et celui qui était assis sur le trône dit:
Voici, je fais toutes choses nouvelles. Et il dit: Écris; car ces paroles sont certaines et véritables. Et il me dit:
C'est fait! Je suis l'alpha et l'oméga, le commencement et la fin. A celui qui a soif je donnerai de la source de l'eau de la vie, gratuitement.
Celui qui vaincra héritera ces choses; je serai son Dieu, et il sera mon fils.

  • Comme la Sulamite, chacun doit faire un choix !

Dieu recommande de choisir la vie.
C’est à dire, se repentir, revenir au pays ‘dans Sa présence’, pour retrouver la communion des enfants du bien-aimé ainsi que ses bénédictions et la beauté.
Vivre en harmonie, nourri du pain et de l’eau de Sa Parole, en portant Son joug.
Revêtu de Sa nature en avançant vers la promesse, en exaltant notre prochain par un enseignement clair et pur.

Chant :
Comme l’eau d’un ruisseau - Sylvain Freymond

Comme l'eau d'un ruisseau, ta présence coule en moi.
Comme un courant d'eau, ta paix remplit mon cœur,
Ta confiance m'inonde, ta présence me remplit,
Ton Esprit est là, je n'en doute pas,
Me laissant bercer par tes vagues d'amour,
Je suis emporté dans ton courant,
Refrain
Je viens, je viens vers toi mon Père,
Je viens, je viens vers toi papa,
Tel que je suis, je viens vers toi,
Pour me blottir dans tes bras d'amour,
Tes bras d'amour.

lysiane/chapitre_7.txt · Dernière modification: 22/04/2018 18:16 par Lysiane Boyanique